Blog

> En Mal d’Archives, 6 &7 juin 2019

Journées d’études organisées au Mucem, à Marseille. Interroger des pratiques d’archivage non-institutionnelles et les formes concrètes que prennent la  » fièvre d’archives « . Que se passe-t-il lorsque des individus s’emparent d’un rôle d’archiviste face à certains événements, crises et révolutions, ou bien en réponse à l'(in)action des pouvoirs publics ? Renaud Chantraine, Sam Bourcier, NorahLire la suite

> Sur Fréquence Paris Plurielle

Le 6 février 2009, l’équipe de Fréquence Paris Plurielle a échangé avec Norah, membre du Collectif Archives LGBTQI à propos de la soirée de présentation du numéro 3 de la revue Panthère Première, à La Parole Errante et sur le collectif. http://agenda.rfpp.net/spip.php?article703

> Au Centre LGBT Paris

Dans le cadre du cycle « Feuilleton des luttes »  au Centre LGBT de Paris, en partenariat avec le Collectif, Marie-Jo Bonnet nous amène ce dimanche 2 décembre deux archives : un brouillon de tract écrit par Anne-Marie Grélois pour expliquer pourquoi le FHAR (Front homosexuel d’action révolutionnaire) va à la manifestation du 1er mai 1971 etLire la suite

> Au festival Snap

Lancement de la collecte d’archives orales du Collectif au festival Snap (Sex Workers Narrative Arts & Politics), organisé au Point Ephémère, 200 Quai de Valmy, 75010 Paris, du 2 au 5 novembre 2018. Merci à la dream team du collectif et Marianne Chargois, le Strass, et Paola Revenioti, Mimi Aum Neko, Juan Florian, Maxime Maes,Lire la suite

> À la Mutinerie

La Mutinerie et le collectif Archives LGBTQI vous invitent le lundi 5 novembre à 19h30 pour la projection du film « Kaliarda » de Paola Revenioti, en présence de la réalisatrice. Suivi d’une discussion sur le film, le kaliarda et sur les questions queer en Grèce. Kaliarda (2015, 58᾽) est le premier et unique documentaire qui retraceLire la suite

> Au Carreau du Temple

Lors des Journées ateliers-débats pour la création d’un Centre d’archives LGBTQI, organisées par le collectif en mai 2018 au Carreau du Temple (Paris IIIe), un atelier « Exposition éphémère » a permis de proposer au public un exemple de valorisation d’archives prêtées par diverses associations sous forme d’un accrochage dans les espaces publics du Carreau du Temple.